VINCENNES | Saveurs coréennes du K’Soya

Cuisine fine et authentique, ce restaurant ravira les habitués de la cuisine coréenne. Pour les néophytes, K’Soya se présente comme une excellente première approche.

Kalguksu du K’Soya : nouilles de riz dans un bouillon avec lamelles de bœuf, d’œufs, de carottes, de concombres et d’algues nori.

Ma petite histoire :

Je n’ai pas d’anecdote particulière avec ce restaurant. Je l’ai essayé un soir par curiosité alors que j’habitais à proximité de Vincennes. Je suis devenue depuis, une aficionado de la cuisine coréenne : collection de recettes, recensement de sites spécialisés etc., rien ne m’échappe !

Ma sœur a rencontré la cuisine coréenne aux Etats-Unis (un comble !), lorsqu’elle était en échange quelques mois pour ses études à la Methodist University en Caroline du Nord. Elle y a rencontré des étudiants originaires du monde entier dont un Irlandais. Ceux qui étaient éloignés de leur pays natal pouvaient se choisir une famille d’accueil pour contrer la solitude et la nostalgie. Cet ami irlandais, Neil avait choisi une famille coréenne. A l’occasion de son anniversaire, tous ses amis ont été conviés à déjeuner. C’est là que ma sœur a goûté cette cuisine. Depuis son retour elle cherchait où manger un bon kalguksu.

Je l’ai emmenée à K’Soya et elle a retrouvé les mêmes saveurs que chez la famille coréenne de Neil. La propriétaire affirme qu’il existe autant de façon de préparer le bouillon qu’il y a de région, mais dans ce restaurant ils n’ont pas cherché à « occidentaliser » le goût.

Qu’est-ce qu’on mange ?

La première fois que je me suis rendue à K’Soya, j’ai goûté en entrée aux ailes de poulet frites à la coréenne : Yangnyeom Tongdak. Recette croustillante et légèrement sucrée, il ne faut surtout pas avoir peur de manger avec les doigts. Plus tard j’ai refait cette recette chez moi, en m’inspirant d’une vidéo de Maangchi. Pour ma part je ne mets pas de ketchup, et je remplace le sirop de riz par du miel.

Poulet frit à la coréenne :

Un de mes plats préférés est le bibimbap, à base de riz, de légumes et de viande ou poisson, servi dans un bol de pierre chaud. Prochaine recette à venir sur le site !

Bibimbap K'Soya

Vous pouvez tester le barbecue coréen : la viande y est assaisonnée justement, cuite par vos soins sur le grill incrusté dans la table. Il se mange avec du riz blanc et des banchans : des légumes assaisonnés et présentés dans des petites coupelles : radis, racine de lotus, kimchi (chou pimenté)… Faites attention à bien cuire certaines viandes comme le porc et le poulet !

Banchans, légumes assaisonnés, servis avec tous les plats à base de riz

Banchans, légumes assaisonnés, servis avec tous les plats à base de riz

Combien ça coûte ?

Le soir, les menus sont compris entre 21 et 27 €. Les plats seuls coûtent entre 12 et 18 € selon ce que vous prenez. Vous devez être minimum deux pour choisir le barbecue.

Le décor du restaurant est moderne, sobre et raffiné.

Une chose que j’apprécie particulièrement chez K’Soya est l’accueil, chaleureux. Les serveuses prennent le temps de répondre à vos questions et de vous expliquer les plats avec le sourire.

Voir les avis sur tripadvisor.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s